Contexte

Les personnes âgées sont les patients qui se rendent le plus souvent dans les services d’urgence. L’accumulation des morbidités dans ce groupe croissant de patients crée des défis structurels majeurs qui nécessitent de nouvelles approches de soins pour maintenir un système de santé efficace.

Désormais, de plus en plus de personnes âgées possèdent des connaissances technologiques nécessaires et suffisantes pour utiliser les applications de santé en ligne.

Nous avons récemment montré que les patients âgés peuvent évaluer seuls leur état de santé à l’aide d’un questionnaire auto-administré (SAQ). Nous avons également démontré qu’ils peuvent utiliser ce questionnaire accessible en ligne sur une plateforme Web.
Nous avons émis l’hypothèse qu’une application internet basée sur des recommandations médico-sociales selon les réponses au SAQ accessible en ligne peut améliorer l’état de santé des personnes âgées après leur visite dans un service d’urgence, ce qui pourrait diminuer le nombre de visites récurrentes et la durée du séjour aux urgences, puis le taux d’hospitalisation.

 

Objectif

> Examiner si l’utilisation d’une application Internet fournissant des recommandations médico-sociales en fonction des réponses à un questionnaire de santé auto-administré, réduit le nombre de visites aux urgences, la durée du séjour aux urgences et le taux d’admission à l’hôpital chez des personnes âgées après leur première visite aux urgences.

 

Actions

  • Rédaction d’un protocole de recherche
  • Soumission du protocole de recherche à un appel à projets des IRSC et de l’Université Baycrest de Toronto
  • Partenariat avec entreprise informatique et Télésanté RUIS McGill