Contexte

La musique est un art qui peut être utilisé comme moyen d’expression en communication verbale, non-verbale ou des émotions. Comme la communication peut être altérée chez les personnes âgées en raison de troubles cognitifs, la musique peut être utilisée pour recréer la communication entre les patients et leur environnement. Dans la population gériatrique, il a été démontré que l’écoute de la musique diminue les symptômes dépressifs et les symptômes neuropsychiatriques tels que l’agitation et l’anxiété. En conséquence, l’utilisation de la musique est recommandée par les directives nationales pour contrôler les symptômes comportementaux des patients dans les établissements de soins de longue durée. Malgré les effets positifs démontrés de la musique pour la santé et les résultats comportementaux, très peu d’études utilisant la musique ont été réalisées en milieu hospitalier et encore moins en unités gériatriques de court séjour. Un des risques majeurs liés à l’âge sont les chutes très fréquentes chez les patients gériatriques, en particulier dans les unités gériatriques de court séjour, avec une prévalence allant jusqu’à 30%. Des recherches antérieures ont montré que la musique peut diminuer le risque de chute. Nous avons donc émis l’hypothèse que l’écoute de la musique peut diminuer le risque de chute des patients gériatriques admis dans une unité de court séjour.

 

Objectif

> Examiner l’influence de l’écoute musicale sur le risque de chute chez les patients admis dans une unité d’évaluation gériatrique en comparant le score Morse Fall Scale (MFS) chez des patients ayant participé à des séances d’écoute musicale et chez des patients témoins n’ayant pas assisté à ces sessions de musique.

 

 

Actions

  • Rédaction du protocole de recherche
  • Soumission au Comité d’éthique
  • Formalisation d’une fiche de recueil de données
  • Analyse rétrospective des dossiers avec collecte des données
  • Analyse statistique des données